Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Actualité, agenda, événements > Toute l’actualité > Un mois de prière pour les vocations sacerdotales

Un mois de prière pour les vocations sacerdotales

L´Église nous a invité à prier pour les vocations à l´occasion de la semaine des vocations du 16 au 22 avril 2018. En fait, derrière toute vocation au sacerdoce ou à la vie consacrée, comme le Pape François le disait, il y a toujours la prière forte et intense de quelqu’un : d’une grand-mère, d’un grand-père, d’une mère, d’un père, d’une communauté… S’il fallait parler de moi, ma vocation est le fruit d´une communauté paroissiale vivante. J´ai été interpellé par de nombreux adultes autour de moi qui rendaient d´énormes services à l´Église, par mes parents qui recevaient des missionnaires chez nous et priaient pour les consacrés, par des missionnaires qui venaient de pays lointains pour témoigner de l´amour du Christ chez moi…

En plus de cette semaine de prière pour les vocations, il y aura lieu en octobre à Rome le synode sur le thème : « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel ». Tout ceci, loin ne de nous laisser indifférents doit nous interpeller. C´est pourquoi le service des vocations du dioèse vous invite à prier pour les vocations. Particulièrement, en lien avec les responsables des secteurs, à partir de la Pentecôte prochaine, dans le diocèse, nous débuterons un mois de prière pour les vocations sacerdotales.

Pour vivre cette démarche, un livret qui permettra à chacun de s’unir à cette prière diocésaine vous sera remis. En parallèle, un Kit contenant une icône et un livret sera confié à chaque paroisse pour être transmis de foyer en foyer. Elle sera ainsi un support précieux à la prière en famille pour demander au Seigneur des prêtres pour l’Église et particulièrement celle de l’Essonne.

La vocation est, en effet, un appel qui mérite une réponse : « Si vous écoutez sa voix, n´endurcissez pas vos cœurs… » !

Et si un jour tu répondais : « Me voici Seigneur, envoie-moi »

Père Luc MAZOLA,
délégué diocésain pour le Service Diocésain des Vocations

***************

Témoignage :

À la demande de Monseigneur Pansard, je suis heureux de vous confier ce témoignage sur ma vocation de futur prêtre.
L’histoire de ma vie porte les marques de mon histoire vocationnelle. Tout a commencé par le désir d’une femme, ma mère, qui voulait un fils pour le consacrer au Seigneur. Ainsi, dès avant ma conception, l’histoire de ma vocation était déjà posée, voilà pourquoi des récits bibliques comme celui de Samuel ou Jérémie m’ont toujours aidé à grandir dans ma vocation.
C’est dans une famille chrétienne que je viens au monde et où je suis élevé aux valeurs chrétiennes. Très tôt déjà j’étais attiré par la Sainte Eucharistie ayant à cœur d’imiter les gestes du curé de mon village, qui providentiellement deviendra mon parrain de baptême et jouera un rôle décisif dans mon engagement sur le chemin du sacerdoce.
Toute histoire vocationnelle est traversée par des moments difficiles de crises, de doutes, de peur qu’on pourrait appeler des nuits. La mienne aussi a connu cette nuit de la foi. Parce qu’entre mon désir d’enfant et mon engagement actuel comme séminariste-Diacre se préparant à l’ordination sacerdotale, beaucoup de choses se sont passées. Attiré d’abord par une passion du football, puis investi dans le métier d’enseignant, tous ces chemins n’ont pas effacé mon désir de servir Dieu dans le sacerdoce. Au contraire, ils m’ont permis de mûrir mon choix et d’ouvrir davantage mon cœur au Christ. C’est dans l’écoute quotidien de la parole de Dieu que j’ai eu le courage et la force de tout quitter- ma famille, mes amis, mon pays, ma passion du football et mon travail- pour me mettre à la suite du Christ de manière radicale. Je dois avouer que c’est dans la foi confiante en l’appel de Dieu que j’avance dans le chemin vocationnel.
Par la prière que m’inspire quotidiennement l’Esprit-Saint, je reste fort et persévérant malgré tout. Chemin faisant, le Christ m’a fait découvrir son amour et sa miséricorde en me donnant de vivre de l’ espérance. Et mon ambition sacerdotale est d’annoncer au monde ce message d’espérance par le témoignage d’une vie chrétienne authentique nourrie par une relation profonde avec le Seigneur. Parce que l’espérance est source de joie, de paix intérieure et cette espérance ne se trompe jamais. Si la vocation est une aventure, c’est une belle bonne et heureuse aventure qui a besoin d’être soutenue par des fidèles parce qu’elle diffuse dans le monde la joie de Pâques. C’est une aventure personnelle qui aide l’appelé à relire son histoire à la lumière de l’Évangile où finalement, il découvre "qu’avant sa formation dans le ventre maternel, Dieu le connaissait déjà et avait un projet pour lui."

Joël-Henri
Séminariste-Diacre pour le diocèse d’Évry-Corbeil-Essonnes
(Janvier 2018)